L’importance des e-motions

Pour cet article, je souhaiterai parler de vos émotions. En cette période de confinement suite au coronavirus, cela m’a semblé nécessaire, surtout avec ce qu’il se passe en ce moment.

Pour traduire le terme émotion, je vais le découper en e-motion. E-motion : E=énergie, motion=Mouvement soit Énergie en mouvement. Celle-ci passe et vous traverse, ensuite si elle reste ou pas cela ne dépend que de vous.

Il existe diverses écoles quand aux émotions : Pour certains, ils y auraient que 4 grandes émotions, pour d’autres 5 voir même 7. Je ne vais pas débattre dessus, nous allons retenir seulement 4 émotions : La Joie, La Colère, La Peur, La Tristesse. Tout le reste, je le classerai en tant que sentiments découlant de ces 4 émotions. Par exemple l’Injustice, le Dégoût, la Culpabilité,… on dit d’ailleurs de ces termes que l’on a un sentiment et non une émotion qui traverse. L’Injustice cité en exemple est un sentiment d’Injustice, cependant elle à son origine provenant d’une émotion de Colère.

En fonction de ce que vous vivez, cela générera des émotions. Tantôt elle seront positive tantôt elle seront négative (ici le terme positif/négatif désigne une polarité comme pour une pile électrique pôle+/pôle-). Je n’attitre pas les émotions comme bonne ou mauvaise pour deux raisons :

-Ce qui se présente à vous à toujours une raison d’être, cela est valable aussi pour les émotions. Longtemps, l’être humain a cherché à refouler ces émotions dites négatives (mauvaise) et en subit les conséquences aujourd’hui.

-Une émotion dites négatives (mauvaise) comme la colère par exemple, si elle est correctement orientée peut être une émotion positive (bonne).

La problématique n’est pas de vivre une émotion mais de rester dans un état émotionnel surtout si celle-ci à une tendance vibratoire négative.

Certainement avez vous entendu parler de taux vibratoire, fréquence vibratoire, énergies vibratoire,… encore plus si vous avez déjà eu une consultation avec moi. Pour rappel vous êtes une énergie vibrant à une certaine fréquence, cette fréquence attire des énergies similaires à la vôtre. Lorsque vous vivez une émotion, celle-ci à un impact sur votre taux vibratoire. Si c’est une émotion positive comme la joie, votre taux vibratoire augmente et si l’émotion est négative votre taux vibratoire s’abaisse. Alors imaginez à présent ce que donnerait une personne restant dans un état émotionnel de tristesse comme la déprime. Cette personne dégage une énergie vibratoire basse dût à cette déprime. De plus, celle-ci attire une énergie similaire qu’elle risque d’émaner à nouveau, ce qui engendre un cycle sans fin et la personne se retrouve au fond du gouffre. Comprenez bien qu’une émotion de basse vibration n’est pas néfaste en soi (n’allez pas renier vos émotions négatives), par contre rester constamment dans cette émotion peut avoir des lourdes conséquences sur vous et votre avenir.

Lorsque cela arrive, voici ce qui se passe :

-Il y a une prise de pouvoir par votre égo et vous êtes submergé de pensées. De ce fait, l’Instant Présent n’est plus vécu et vous passez à côté d’expériences, de solutions,… bonne pour vous (Imaginez qu’un gros nuage sombre entoure votre tête et vous empêche de voir autour de vous).

-Vous êtes vidé et épuisé de votre énergie.

-Votre système immunitaire est impacté et s’en retrouve affaibli.

-Vous pouvez être amené à rencontrer des difficultés pour dormir ou avoir un sommeil de très mauvaise qualité.

-Votre alimentation peut être impactée.

-La différence vibratoire entre vous et votre entourage fait que ceux-là peuvent être amenés à être moins présent dans votre vie.

La liste n’est pas exhaustive, il s’agit des conséquences récurrentes. Pour revenir aux e-motions, je les classe dans un ordre particulier (là encore, ce n’est que ma vision des choses) :

La Joie : L’émotion principale de haute vibration. Lorsque vous êtes dans la joie (pas la simple petite rigolade), votre vie devient plus fluide. Les choses viennent à vous toute seule et vous avez l’impression d’avoir une grande énergie dans votre corps capable de déplacer des montagnes. La joie peut être constituée des sentiments de : Confiance, Amour, Gaieté, Bienveillance, Gratitude, Altruisme, Générosité, Allégresse, Béatitude,…

La Colère : Celle-ci est placée en second lieu pour la simple est unique raison qu’une colère bien orientée peut devenir positive. C’est le cas des nombreuses causes qui ont vu le jour et pour lequel beaucoup de personnes s’investissent. Cependant, si celle-ci devient destructrice, elle peut faire des ravages. La personne est dans la confrontation. La colère peut être constituée des sentiments de : Injustice, Haine, Agacement, Impatience, Amertume, Rage, Énervement,…

La Peur : Cette émotion vous fige sur place suite à une menace. Le degré de peur déterminera la durée dans laquelle vous restez à l’état de blocage. Deux choix surviennent ensuite. En général c’est la fuite (réflexe de nos instincts primitifs). Une personne face à un problème insurmontable générant de l’inquiétude (peur) peut-être amené à fuir son problème dans l’alcool ou autre dépendance (exemple d’une situation de fuite). L’autre choix, c’est l’affront. L’émotion de colère peut être utile dans ce cas si elle est bien orientée. La peur peut être constituée des sentiments de : Inquiétude, Effroi, Terreur, Angoisse, Crainte,…

La Tristesse : Cela concerne que mon avis mais je dirai que c’est l’émotion la plus lourde à gérer. L’émotion de tristesse peut-être très conséquente dans sa durée. Nous venons de le voir pour une déprime. C’est l’émotion pouvant être difficile à remonter. Il faut une réelle prise de conscience de la personne pour qu’elle puisse s’en sortir. J’ai déjà vu des cas ou l’entourage essayé d’abord d’engendrer une peur chez la personne, puis essayer déclencher une colère. Voyez que même inconsciemment, vous avez déjà en vous la notion de remontée vibratoire. La tristesse peut-être constituée des sentiments de : Déprime, Deuil, Culpabilité, Chagrin, Morosité, Désespoir, Mélancolie,…

Une émotion est toujours porteuse de message. Lorsque celle-ci est négative, cela indique que vous vous écartez de votre chemin (Voie), dans ce cas prenez le temps d’observer votre émotion, d’en découvrir l’origine, et ensuite la libérer. Les émotions se logent dans votre corps. Ancrées depuis trop longtemps, elles peuvent créer des nœuds énergétiques puis par la suite des douleurs. Le meilleur exemple que je puisse donner est celui d’un enfant. Peut importe l’émotion qui le traverse, il l’a laisse s’exprimer puis retourne à ses occupations. Avez-vous croisé un enfant de 2 ans déprimé ? Ou encore râler toute une journée car un autre enfant l’a fait tombé du toboggan dans le parc ? Non, car cet enfant vit l’Instant Présent. Ce n’est que lorsque l’ego est existant que les émotions peuvent être conservées et ressortir lors d’une expérience similaire.

En prenant conscience de cela, vous pouvez à présent agir en prévention. Si vous demeurez malheureusement dans un état depuis trop longtemps, vaut mieux faire appel à un professionnel.

Continuez d’Être 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *